Pour le mariage, je me suis lancée dans l'aventure de la confection d'un ensemble pour moi.

Sachant que je n'avais jamais cousu pour moi, sauf une Eglantine de Citronille que je n'ai jamais mise car beaucoup trop large et à reprendre depuis...pfffiou..., ça représentait un sacré défi, mais au final, j'ai réussi à aller au mariage vêtue (c'est déjà ça) et pas si mal vêtue même, donc, je suis contente.

J'y ai passé un bout de temps, pour un résultat qui a l'air tout simple, mais finalement pas tant que ça. La robe est donc une robe très basique, une "little black dress" en somme. Patron Burda de juillet 2008, taille 42. Robe toute simple avec empiècement devant et dos et pli creux devant, fermeture invisible au dos. J'ai rajouté des pinces au dos pour qu'elle soit un peu plus ajustée. Je l'ai cousu en satin de coton noir et doublée avec une doublure moutarde, mordorée... Le tout du Marché Saint-Pierre. Autant réaliser la robe et sa doublure ont été des opérations assez rondement menées, autant assembler doublure et robe a été une première expérience douloureuse, voyez-vous. Mais bon, j'ai fini par y arriver, grâce à l'aide précieuse de Silvia, ma prof de couture.

mydress1

mydress2

empi_cement

détail empiècement

d_tail_doublure

détail doublure emmanchure

La petite veste est un modèle Burda, de mars 2010, taille 42. D'inspiration early sixties, elle m'a tout de suite tapé dans l'oeil (malgré l'affreux tissu matelassé genre tapisserie dans lequel Burda le présentait). Je l'ai nettement raccourcie par rapport au modèle d'origine, vu ma taille un modèle court s'imposait ;), une coupe un peu trapèze, un col claudine asymétrique qui fait tout son charme, elle m'a tapé dans l'oeil je vous dis. Je l'ai réalisé dans une popeline vert tilleul, moutarde, enfin, je sais pas trop comment appeler cette couleur, acheté au Marché Saint-Pierre. Côté réalisation, autant avouer tout de suite que j'en ai chié, oui oui, c'est le mot: col, pied de col, parementure de col, parementures d'emmanchures, pffiou le nombre de trucs que j'avais jamais faits et que j'ai dû apprendre, pour qu'au final, ça ne se voit même pas!! Bon,je confesse, j'ai renoncé à la doubler et les finitions sont franchement bof bof (points zig zag car pas de cônes de la bonne couleur pour surjeter, plein de petits points invisibles qui le sont pas tant que ça pour fixer la parementure devant et maintenir la forme de la veste...), mais je suis contente du résultat quand-même. C'est juste la pièce la plus compliquée que j'ai cousue, donc, un peu d'auto-satisfaction, il faut avouer. Je n'ai pas fait de boutonnière car je souhaitais la porter avec une broche un peu voyante pour le mariage donc si je veux la remettre, il faut soit que je me fasse une collec' de broches sympas, soit que je trouve un gros bouton qui me tape dans l'oeil lui aussi (qui aurait imaginé que la couture pouvait amener des cocards??), donc pour l'instant c'est la galère pour la fixer de manière à ce que les deux pans de veste soient à la même hauteur, et que le col soit bien placé en même temps. (merci Maman pour avoir rempli cette mission périlleuse le jour J, depuis, j'échoue à chaque tentative)

 Quelques images parleront davantage que tout mon blabla...

 

veste1

d_tailveste

baboumariage1

DSC_0454

 

b_noubaboumariage

je sais, un peu ridicule la photo coupée en deux,

mais c'est la seule que j'ai récupéré en pied, alors...

 

 

mariage

avec Joshua, dans sa tenue home made du post précédent

baboumariage3

merci de ne pas noter la moue bizarre que je fais sur cette photo...

Je ne comprends pas pourquoi il n' ya pas eu moyen que quelqu'un prenne en photo les sublimes chaussures que j'ai portées ce jour-là, quel dommage!!!